Samedi 2 janvier

C'est un bonheur du jour physique, celui de courir dans les traverses et le long de la rivière, respirant le vent vif tourné au Nord après la pluie de la matinée, les yeux éblouis par le soleil revenu, les pieds se jouant des irrégularités des ornières et des graviers...