Jeudi 7 janvier

Loin des commémorations du jour et des mesures sécuritaires toujours en vigueur, ce matin les parents de la classe de Little Bug étaient invités à venir prendre le petit déjeuner dans la classe. C'est la coutume dans notre école, c'est peut-être le cas partout en France, quoi qu'il en soit c'est très sympathique.
Ça a commencé par un moment tout à fait miraculeux, consistant en une merveilleuse pause entièrement silencieuse, vingt neuf enfants de quatre ans regroupés sur
leurs bancs en arc de cercle, la maîtresse assise par terre les contenant de son simple regard, sans un mot, vous imaginez l'exploit...
Puis vinrent les comptines joyeuses, la voix éraillée et gouailleuse de ma Fifi Brindacier de belle-fille (la petite copine de mon fils, donc) précédant allègrement tout le groupe d'une phrase d'avance, la faisant se tordre de rire...
Enfin nous avons été conviés à savourer de magnifiques chouquettes en sirotant quelques boissons, les gosses se gavant de Mikado et s'affairant à divers jeux de construction, les parents bavardant aimablement, tout cela très sympathique. Little Bug est venu me chercher pour que je lui lise un livre, alors on est allés dans le coin bibliothèque et moins d'une minute après, j'avais toute une petite grappe de minus agglutinés autour de moi, et on s'est régalés de plusieurs histoires, jusqu'à ce que l'Atsem et la maîtresse me découvrent avec surprise dans ce petit coin, croyant que j'étais déjà partie !
En partant, ils ont tous braillé aimablement "au revoir, maman de Little Bug !"...