Dimanche 7 février

Little Bug nous ayant réclamé un vélo depuis un certain temps, nous lui en avons offert un pour Noël. Équipé de petites roues stabilisatrices à l'arrière. Comme il était déjà très à l'aise avec sa draisienne, maintenant l'équilibre assez longtemps pour descendre la grand-rue du village des collines sans tomber, on s'attendait à ce que le passage au vélo se passe...comme sur des roulettes. Sauf que non, il refusait d'essayer sans les petites roues.
Je ne manquais pas de souligner, chaque fois qu'il pédalait dans le vide à cause d'une déclivité du trottoir où seules les petites roues étaient en contact avec le sol mais pas la roue arrière motrice, que bien sûr, tout ça n'arriverait plus le jour où on les enlèverait, ces fichues petites roues - dont l'une se dévissait tous les 100m, nous obligeant à un arrêt, revissage, vérifiage (on pratique beaucoup le suffixe age chez nous, ainsi du pantalonnage le matin ou du baignage le soir) comparativage avec l'autre roue, inspectage complet du véhicule, bref : j'avais hâte qu'on s'en débarrasse !
Soudain, sans crier gare, en sortant de la bibliothèque samedi après-midi, à la suite d'une discussion assez technique sur le fait d'ajouter des pédales à une draisienne ou d'en enlever à un vélo, Little Bug ayant apparemment opéré quelques connexions neuronales supplémentaires, me réclama d'enlever les petites roues, là, tout de suite maintenant. Habituellement je favorise toutes ses demandes quand elles concernent ses apprentissages, mais là j'avais une douzaine de bouquins dans mon sac, on avait dix minutes pour rentrer accueillir Paloma, Palomino et Palmito, donc j'ai promis juré qu'on le ferait le lendemain matin.
Il est sorti avec son père le matin comme prévu, et tandis que j'essayais de venir à bout d'une montagne de paperasse, le Gars m'a appelée en me suggérant d'ouvrir vite la fenêtre. C'est ainsi que j'ai vu un bolide casqué de bleu remonter toute notre rue...

L'après-midi, il y avait ouverture de je ne sais plus quel championnat de rugby, c'est sacré pour le Gars, c'est donc moi qui suis ressortie pour faire faire du vélo à l'histrion survolté, en une heure il avait compris comment démarrer tout seul - et moi je me suis félicitée d'avoir bien progressé en endurance car nos sorties deviennent bien bien toniques !