Dimanche 14 février

Le Gars a été héroïque ce matin, il a réussi à s'extirper tôt du lit pour aller nous chercher des croissants, étant donné que je travaillais toute la journée...
Little Bug ayant décrété que seul un bout de fromage ferait office de petit déjeûner, c'est non pas deux mais trois croustillants croissants recouverts de miel des collines que j'ai pu savourer avec mon thé.

(Ce qui en soi constitue déjà un bonheur du jour très suffisant !)

Je suis donc allée préparer et écouter un de mes élèves qui participait au concert dominical du conservatoire.
Tom est un enfant étonnant, toujours un peu rêveur et pourtant doué d'une forme de concentration qui lui permet d'absorber très rapidement et facilement tout ce que je lui montre. J'ai détecté très vite ses aptitudes exceptionnelles quand il a débuté avec moi l'an dernier. Aujourd'hui, il a déjà dépassé le niveau de tous les élèves de troisième année, et il est possible qu'il finisse en deux ans un cycle accompli dans le meilleur des cas en quatre ou cinq ans. Sa grande sœur, tout aussi douée, l'accompagnait au piano, et ils ont obtenu un beau succès. Mon plaisir vient également de l'extrême bonté qui émane de toute leur famille, des parents extrêmement intelligents mais dépourvus de toute arrogance ou sentiment de supériorité. Les avoir rencontrés est un grand bonheur...