Dimanche 21 février :

Little Bug ne se débarrassant pas aussi vite que d'habitude de son virus, nous a d'abord excédés toute la matinée, refusant ceci puis exigeant cela, entamant dangereusement ma motivation à l'emmener quand même à la montagne alors que ça coûte une blinde, il faut bien l'admettre...la fièvre n'était bien en effet plus que d'un bon 38°C, pile la température qui le rend infect.
Il est redevenu adorable et très calme en fin d'après-midi, et nous nous sommes offerts une exceptionnelle séance de dvd...il faut dire qu'on l'éduque plutôt sans écran : il ne regarde jamais la télévision (ou alors un bout de match de rugby avec son père), et nous ne proposons qu'occasionnellement de regarder de courtes séquences de dvd, ses préférés actuellement étant un coffret de la série Minuscule - aux insectes espiègles en image de synthèse évoluant dans des paysages naturels réels qui ressemblent pas mal aux collines lointaines où on a notre maison de vacances. J'aime bien regarder avec lui et improviser quelques dialogues en voix off...
C'était bon d'entendre à nouveau ses éclats de rire, je me suis rassérénée également, ouf il avait de nouveau 39°4 !

En vrai, je ne suis pas une mère indigne à me réjouir de cette fièvre, mais notre généraliste m'a suffisamment expliqué qu'un virus, bah c'est long, c'est du repos et du paracétamol pour soulager si besoin, et qu'il ne faut s'alarmer qu'en cas de modification du comportement, et elle ne parle pas de caprices mais plutôt d'abattement...et ça, on en est loin. Alors certes notre départ est reporté, je ne sais plus trop ce qu'on va réellement pouvoir faire mais au jour le jour, c'est bien aussi...